Voyage autour du monde: Partie historique, avec un atlas ... Tr. du russe sur le manuscrit original, sous les yeux de l'auteur, par ... F. Boyé

Front Cover
Typ. de Firmin Didot frères, 1835
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 61 - Ne pouvant pénétrer la cause de cette vexation , nous essayons de résister , nous protestons , mais tous nos efforts sont vains. Obligés d'obéir, et ne sachant trop que penser, nous traînons après nous nos haridelles fatiguées jusqu'à la grande place, où tout nous est expliqué. C'était le jeudi saint ; de ce jour jusqu'au samedi saint, il n'est permis ici, sous peine d'une forte amende , ni de monter à cheval , ni de chanter , ni de danser , ni de jouer d'aucun instrument, ni même d'aller...
Page 393 - Sipé, et consistait en ce qui suit : l'homme qui jouait le rôle principal était assis , les jambes repliées sous lui , sur le dos du baquet dans lequel ils apportent l'eau quand ils boivent le séka. Il avait au cou un collier de rameaux de jeune cocotier, et tenait dans ses mains la baguette représentant SitelNazuenziap, qu'il pressait continuellement contre ses genoux. Ses yeux étaient troubles , il tournait la tête à chaque instant, tantôt...
Page 101 - ... quelque peu juste des contrées et des peuples éloignés. Voilà ce qui m'a porté, après tout ce qui a été écrit sur le pays rangé sous l'administration de la compagnie russo-américaine, à exposer ici ce qu'il m'a été donné de voir moimême ou de puiser dans des sources dignes de foi (i). Le navigateur qui voit pour la première fois les côtes nord-ouest de l'Amérique est frappé de leur aspect sauvage et pittoresque. De hautes montagnes escarpées , couvertes de forêts vierges...
Page 348 - Kanka, Simouarka, Sélik, Séza et Néna; Togoja et Séoa appartiennent à la seconde. SitelNazuenziap , qu'ils invoquent dans leurs prières , compte dans la tribu de Pennemé. Les urosses de la seconde classe et les individus du peuple sont toujours de la même tribu que l'urosse principal , dont ils dépendent. Ceci rappelle le gouvernement patriarcal qu'on trouve parmi plusieurs tribus errantes. Nous ne rencontrâmes dans la tribu de Lichenghé que des urosses de la seconde classe et des individus...
Page 349 - ... ceinture plus neuve , le corps plus propre, une fleur fraîche et odorante à l'oreille, ou une feuille dans le chignon, et une plus grande aisance dans les manières, sont les seules marques auxquelles on puisse reconnaître un urosse; et s'ils n'avaient pris la précaution , lorsque nous les (i) II est digne de remarque qu'une pareille coutume de manifester L'attachement ou le respect existait dans l'antiquité parmi les tribus errantes de l'Arabie. • Et son père Isaac lui dit : Appro«...
Page 369 - Le maître prend la plante, de ce nom , telle qu'elle a été tirée 'de la terre, et, s'asseyant en face du convive le plus distingué, lui adresse quelques paroles, comme s'il le priait de donner son assentiment; après l'avoir reçu, il détache la racine et pose quelquefois sur la tablette dressee dans un coin, le feuillage consacré à Sitel-Nazuenziap.
Page 34 - ON-O. , avec une énorme houle, nous portèrent rapidement vers le nord; enfin, le ii mars, par 45° 3o' de latitude , nous atteignîmes les limites de la mousson. Le temps devenait plus chaud d'heure en heure , la mer plus tranquille , le ciel plus serein : tout annonçait notre entrée dans un beau climat. Nous gouvernâmes droit sur la baie de la Conception. Le i5 mars nous n'étions, par estime, qu'à huit milles de la côte la plus voisine; mais un brouillard épais nous en dérobait la vue....
Page 369 - Pendant ce temps, celui ou ceux (i) qui sont chargés de la préparation, se font une ceinture de feuilles de bananier, délient leurs cheveux et les lient ensuite de nouveau , non plus sur la nuque, mais sur le haut de la tête. Ils commencent leur besogne par laver les pierres sur lesquelles on bat le séka ; ils frappent ensuite vingt-six ou trente (i) Chez Sipé et chez Togoja, deux hommes étaient employés ù la préparation.
Page 326 - ... de la nôtre. Ces réunions étaient assez uniformes, mais les colliers et les boucles d'oreilles venaient y apporter de temps en temps une joyeuse diversité; les filles chantaient, et les petits garçons dansaient à leurs chants, car il n'est pas permis aux femmes de danser. Entre autres jeux, ils en ont un assez semblable à notre jeu de mains , mais beaucoup plus compliqué. Ils se placent...
Page 299 - Ils parlaient beaucoup et riaient encore davantage. Ils me dérangèrent souvent de mon travail. A la vue de ces visages portant à la fois l'empreinte de la bonté, du calme, de la gaîté, aussi éloignés de la timidité que de l'arrogance , il était impossible de ne pas s'occuper d'eux. En apercevant la boussole, ils s'écrièrent tout d'une voix : le sacre comment, et se mirent ensuite à parler de l'oaka (navire) qui était venu ici, il y avait très-long-temps, et qui s'était arrêté à...

Bibliographic information