Voyage autour du monde ... sur la corvette Le Séniavine ... 1826,1827,1828 et 1829, tr. par F. Boyé. 3 tom. avec un atlas

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 160 - Ces mêmes défenses s'étendent aux femmes, excepté dans les cas particuliers ci-dessus mentionnés, qui exigent l'emploi de l'eau douce. Les femmes doivent se baigner du côté opposé à celui où les hommes se rendent pour le même objet, ou à l'heure où ils ne s'y trouvent pas. Ce ne sont , selon William Floyd , que les enfants que la curiosité attire, et qui , n'allant pas encore à la pêche, ne sont pas retenus par la crainte de revenir sans provisions, qui osent se glisser dans le...
Page 207 - Vers ce temps le tonnerre (bat) et les éclairs (Jifi) leur causent de vives inquiétudes. Ces phénomènes leur inspirent la plus grande terreur, et en même temps une haute vénération. Lorsqu'ils veulent se venger d'un ennemi, ils se rendent pendant l'orage chez les vieux élus , leur portent des offrandes qui consistent en fruits, en nattes, etc., et les prient de conjurer la foudre pour l'écraser.
Page 168 - Ims» est interdite à pareille heure de la journée aux femmes et aux enfans , même aux garçons de dix à douze ans. Tout individu qui se prépare a aller à la pêche, doit, d'après les conventions établies , n'avoir eu aucun commerce avec sa femme pendant les huit ou neuf jours qui la précèdent, et est obligé de passer ce même nombre de nuits dans la maison commune assignée aux hommes non mariés. Cette loi est maintenue avec la plus stricte rigueur , celui qui aurait reçu la moindre...
Page 199 - Hanno. Presque toute la population qui a concouru à préparer ce festin, est présente quand il goûte aux provisions qu'on lui offre, et qui sont toujours en grande abondance. Tout ce qu'il ne mange pas lui est réservé, on le porte aussitôt chez lui ; c'est la seule récompense qu'il obtient de ses voyages, mais aussi il ne faut pas oublier que la plupart de ces expéditions sont entreprises par l'île en commun, et non par des particuliers. Le rang de pilote est des plus distingués. On pourra...
Page 197 - Roua , à la haute île deRouch ou Ouléa, qui en est à peine à une distance de quatre-vingt milles maritimes. Pour ce voyage, qui est ordinairement l'affaire d'une journée, ils portent avec eux une douzaine de fruits de l'arbre à pain, qui sont grillés; on compose en outre un mets du jaquier, qu'on sert dans des coquilles. Les cocos ne sont pas oubliés ni le poisson , quand on peut s'en procurer. M. Mertens ajoute encore que les principaux objets de leurs recherches, dans les...
Page 192 - ... qu'il a de plus beau en habits, colliers, bracelets, etc. Son regard est sombre et fixé vers la terre ; il tient à la main un bâton, avec lequel il a l'air de se frayer un chemin , paraît concentré en lui-même , et uniquement occupé d'un monologue auquel personne ne peut rien comprendre. Son frère , aussi richement paré, le devance , et fait son entrée dans le temple par la porte opposée, à la tête des...
Page 148 - ... -embellissement dont les maris seuls jouissent. Chez plusieurs de ces femmes nous avons remarqué un autre ornement des plus bizarres. Il consistait en une ou plusieurs lignes sur les bras et sur les épaules , formées par de petits boutons...
Page 156 - Il n'est plus permis aux hommes de manger avec elle ; les jeunes garçons qui ne portent pas même encore de ceinture, le peuvent cependant ; ceux-ci sont seuls chargés de lui apporter les cocos qui lui sont nécessaires et dont il lui faut une grande quantité , parce que toute boisson lui est défendue à l'exception du lait de ce fruit ; plusieurs individus de Cocotiers et de Jaquiers lui sont néanmoins strictement interdits.
Page 74 - N'ayant rencontré nulle part de la lave proprement dite , nous fûmes bientôt convaincus de l'erreur de notre supposition. Cette masse est sans doute une roche calcinée dans le foyer du Volcan, et lorsque ce dernier a une fois éclaté, cette masse s'est élevée sur la surface de la montagne par la force des fluides élastiques intérieurs. Le torrent de lave supposé , ou le sillon noir qui se montrait à nous de loin , et que même nous avions déjà aperçu de la mer , ne s'est pas formé...
Page 158 - L'homme ne s'en tire pas aussi facilement ; le mari se jette sur lui en poussant des cris épouvantables qui attirent toute la population de l'île ; il l'attaque alors avec un petit instrument muni de dents de requin assez aiguës pour produire des écorchures qu'il conserve long-temps en punition de son crime.

Bibliographic information