Page images
PDF

RÉPERTOIRE

TRAITES DE PAIx

DE COMMERCE, D'ALLIANCE, ETC.

TRAITES DE PAIX

DE C0MMERCE, D'ALLIANCE, ETC.
CONVENTIONS ET AUTRES ACTES

CONCLUS ENTRE TOUTES LES PUISSANCES DU GLOBE

DEPUIs 1867 JUsQU'A Nos JoURs

(Faisant suite au Répertoire de M. TÉTOT)

TABLE GÉNÉRALE

DES PRINCIPAUx RECUEILs FRANÇAIs ET ÉTRANGERS

Donnant l'indication du volume et de la page du Recueil où se trouve le texte de chaque Traité

Ouvrage publié sous les auspices du Ministère des Affaires Étrangères

PAR

M. GABRIEL DE RIBIER

soUs-DIRECTEuR HoNoRAIRE AU MINISTÈRE DEs AFFAIRES ÉTRANGÈREs
CHEvALIER DE LA LÉGIoN D'HONNEUR, ETC.

PARTIE ALPHABÉTIQUE
(1867-1897)

PARIS
A. PEDONE, LIBRAIRE-ÉDITEUR

13, Rue Soufflot, 13

1899

Tous droits réservés

[graphic][merged small]

Nous devons au public, — en lui présentant, un peu tard, nous en convenons, la partie alphabétique du Répertoire des Traités, — quelques mots d'excuses et d'explications.

Si les exigences du devoir professionnel nous ont empêché de poursuivre ce travail avec toute Pactivité désirable, Pintérêt même du lecteur nous a fait résolument préférer une lenteur prudente aux dangers d'une publication précipitée.

Au surplus, nous nous sommes efforcé de donner satisfaction aux chercheurs en rédigeant, pour les années postérieures à i895, un supplément qui fait suite à la partie chronologique.

Le lecteur ne nous accusera pas sans doute d’avoir compromis l’unité de notre plan primitifien nadoptant pas exclusivement, pour cette table alphabétique, le classement parpuissances. De temps à autre, et avec la plus grande discrétion, nous y avons introduit le classement par matières. Ainsi, les actes qui concernent les différentes Unions internationales (Union postale universelle, Union télégraphique, etc.) ont donné lieu à autant d’articles spéciaux.

On comprendra qu'il ne nous aitguère été possible, en revanche, de conserver à leur rang alphabétique les noms des peuplades africaines aujourd’hui soumises à l'influence de telle ou telle puissance européenne. Aussi avons-nous groupé dans un même article toutes les peuplades que leur situation géographique nous a permis de ranger sous une dénomination générale (i). — Qu'on nous permette, à ce propos,d’adresser des remerciements publics à M. Lester, Professeur agrégé au Lycée de Nantes, qui a bien voulu nous prêter le concours inestimable de sa science géographique.

En terminant, nous prions instamment le lecteur de consulter la liste des additions et corrections, commune à la partie cl1ronologique et à la partie alphabétique du répertoire. Grâce à cette précaution, les chances d'erreur se trouveront, sinon supprimées, du moins notablement diminuées.

[ocr errors]

(i) On sait quels remaniements a subis, depuis peu, la carte politique de l'Afrique, et surtout de l'Afrique française: on comprendra, dès lors, que les appellations, dont nous nous sommes servi au début delïmpression de cetouvrage, puissent ne pas concorder toujours avec celtes qui sont adoptées officiellement aujourd'hui.

« EelmineJätka »