Page images
PDF
EPUB

FONDERIE POLYAMATYPE DE MARCELLIN-LEGRAND, PLASSAN ET C'* .

IMPRIMERIE DE PLASSAN ET C',

RUE DE VAUGIRARD, No 15.

BIOGRAPHIE

DES

LIEUTENANS-GÉNÉRAUX, MINISTRES,

DIRECTEURS-GÉNÉRAUX,
CHARGÉS D'ARRONDISSEMENS,

PRÉFETS

DE LA

POLICE EN FRANCE,

ET DE SES PRINCIPAUX AGENS;

PAR M. B. SAINT-EDME.

GOS

PARIS,
CHEZ L'AUTEUR-ÉDITEUR,
RUE DES BOUCHERIES - SAINT-GERMAIN, N 38:

AMABLE COSTES, LIBRAIRE ,

RUE DE BEAUNE , No 2.

1829,

[graphic][subsumed][ocr errors]

INTRODUCTION.

L'exercice de la police en France était autrefois réuni à celui de la justice civile et criminelle.

Des corps indépendans les uns des autres ne pouvaient se livrer qu'à une surveillance incomplète; de graves désordres résultaient des conflits de juridiction que ne manquaient pas de faire éclater plusieurs autorités rivales.

En jetant les yeux sur l'Histoire de France, depuis le douzième ou le treizième siècle jusqu'à Louis XIV, on ne trouve que des moyens imparfaits d'arrêter les criminels, de prévenir les crimes, d'entretenir le bon ordre, et de faire exécuter les lois.

La lutte entre les évêques et les princes, l'autorité royale contestée, l'anarchie dévorant la capitale et les provinces, le fanatisme aveugle, la brutalité, la barbarie soulèvent à chaque instant l'indignation lorsqu'on cherche à connaître ces temps affreux, dont on ose encore aujourd'hui faire quelquefois l'apologie.

Les assassinats, les trahisons, les atroces perfidies, étaient le partage de la multitude, et le passe-temps des princes.

Quelques misérables archers, dans les jours de paix, essayaient de saisir les voleurs et les meurtriers;

« EelmineJätka »