Page images
PDF
EPUB

Hôpitaux :
Placés sous le contrôle provincial (sauf les hôpitaux de

marine), 92 (7). Hôpitaux de marine :

Tombent sous le contrôle exclusif du parlement, 91 (11). Ile de Sable :

Placée sous le contrôle exclusif du parlement, 91 (9).

Ile du Prince-Edouard :

Son admission dans l'Union, 146, 147.

Immigration :
Des lois relatives à l'immigration peuvent être décrétées

par le parlement et (subordonnées au parlement) par les

législatures provinciales, 95. Institutions de charité : Tonıbent sous le contrôle provincial (sauf les hôpitaux de

marine), 92 (7).

Institutions municipales :

Tombent sous le contrôle provincial, 92 (8). Intérét de l'argent : La législation à cet égard est exclusivement sous le con

trôle du parlement, 91 (19).

Intérêt de la dette publique : Voir Dette publique.
Interprétation, Clauses d':
Relatives à Sa Majesté la Reine, 2.-Au nom de
“Canada,” 4. -Au Gouverneur général, 10.

-Au Gouverneur en conseil, 12, 13. Au lieutenant-gouverneur, 62, 65. -Au lieutenant-gouverneur en con

seil, 62, 65, 66.---Aux lois expirantes, 137. Juges : Tous les juges (sauf ceux des cours de vérification dans la

N.-Ecosse et le N.-Brunswick) sont nommés par le
Gouverneur général, 96. -Leurs salaires sont fixés et

payés par le parlement, 100. Les juges de la N.-Ecosse et du N.-Brunswick sont choisis parmi les membres du barreau de ces provinces,

jusqu'à Juges-Suite.

jusqu'à ce qu'il soit pourvu à l'uniformité des lois civiles, 97. - Les juges de Québec sont choisis parmi les mem

bres du barreau de cette province, 98. Les juges des cours supérieures peuvent être démis sur

une adresse du Sénat et de la Chambre des Com

munes, 99. Justice, Administration de la : Les lois criminelles (sauf la constitution des tribunaux)

tombent sous le contrôle exclusif du parlement, 91 (27). L'administration de la justice dans les provinces et la

création de tous les tribunaux provinciaux (y compris la procédure en matières civiles) tombent sous le contrôle provincial, 92 (14, 15). Mais voir Propriété et Droits

civils. Le parlement peut créer une cour générale d'appel pour

le Canada, et établir des tribunaux additionnels pour la

meilleure administration des lois du Canada, 101. Tribunaux, officiers judiciaires, etc., en existence, conti

nués comme si l'Union n'avait pas eu lieu, 129. Les plaidoiries ou pièces de procédure devant les tribu

naux du Canada ou de Québec, pourront être, à faculté,

rédigées dans la langue anglaise ou française, 133. Langue anglaise : Voir Langues française et anglaise. Langues française et anglaise : Pour le Canada et la province de Québec ; usage facultatif

de l'une ou l'autre langue dans les débats parlementaires, plaidoiries ou pièces de procédure par-devant les tribunaux ; mais usage obligatoire des deux dans la rédaction des archives, procès-verbaux, journaux et actes du parlement, 133.

Lettres de change :
La législation à cet égard tombe exclusivement sous le

contrôle du parlement, 91 (18).

Libre échange : Les articles de la provenance d'une province sont admis en franchise dans les autres, 121.

Lioences :

en

Licences :
Celles émises pour des objets provinciaux ou municipaux,

tombent sous le contrôle provincial, 92 (9). Licences d'auberges : Celles émises pour des objets provinciaux ou municipaux,

tombent sous le contrôle provincial, 92 (9). Lieutenant-gouverneur : Nommé, pour chaque province, par le Gouverneur général conseil, 58.

Interprétation de certaines dispositions relatives à ses pouvoirs et devoirs, 62, 65, 66. Reste en charge durant bon plaisir, mais après la première

session du parlement) il ne peut être révoqué dans le cours des cinq ans qui suivent sa nomination, à moins

qu'il n'y ait cause, 59. Son salaire est fixé et payé par le parlement, 60. Serments d'allégeance et d’office, 81. (Cédule 5.) Peut appeler au Conseil exécutif les personnes qu'il juge

à propos, 63.--Et leur assigner leurs devoirs, 134. Enumération des chefs de départements, 63, 134.-Leurs fonctions seront les mêmes que celles qui leur étaient

ci-devant attribuées, 135. Le Gouverneur général peut nommer un administrateur

chargé de remplacer le lieutenant-gouverneur pendant

son absence, etc., 67. Il fait partie de la législature, 69, 71, 88. Il nomme les membres du Conseil législatif, au nom de la

Reine (Québec), 72.- Il remplit les vacances, 75. Nomme l'Orateur du Conseil législatif, qu'il choisit parmi

les membres de ce corps, 77. Convoque la législature, 82.-Chaque année, 86.- Peut dis

soudre l'Assemblée législative, 85. Les législatures provinciales ne peuvent décréter de lois au

sujet de la charge du lieutenant-gouverneur, 92 (1). Voir Amendements. Proclamations.

И ТИ

Lignes télégraphiques : Voir Télégraphes.

Lois :

En existence, continuent d'être en vigueur, 129.

Lois concernant les douanes : Voir Douanes.

Lois criminelles :
Tombent exclusivement sous le contrôle du parlement

(sauf la constitution des tribunaux de juridiction crimi

nelle), 91 (27). Lois expirantes :

Interprétation des dispositions y relatives, 137. Maisons de réforme :

Tombent sous le contrôle provincial, 92 (6). Mariage : Les lois y relatives tombent sous le contrôle exclusif du

parlement, 91 (26). La célébration du mariage tombe sous le contrôle provin

cial, 92 (12).

Membres : Voir Elections. Chambres des Communes. Ontario.

Québec. Milice :

Le commandement en est confié à la Reine, 15.

La milice et le service militaire et naval tombent sous le

contrôle exclusif du parlement, 91 (7).

Mines et minéraux :

Tombent sous le contrôle provincial, 109.

Monnayage :

Tombe exclusivement sous le contrôle du parlement, 91 (14).

Municipalités : Voir Institutions municipales.
Naturalisation et aubains :

Tombent sous le contrôle exclusif du parlement, 91 (25).
Navigation et navires :
Tombent sous le contrôle exclusif du parlement, 91 (10).

Navires

Narires et bâtiments :

Tombent sous le contrôle exclusif du parlement, 91 (10).

Nord-Ouest : Voir Territoire du Nord-Ouest.

Nouveau-Brunswick :

L'une des provinces formant partie de la Puissance, 5.
Ses délimitations restent les mêmes qu’antérieurement, 7.
Représenté par 12 sénateurs, 23.-(ou 10, après l'admis-

sion de l'Ile du Prince-Edouard ou Terreneuve, 147.)-
Pourvu au cas où le nombre des sénateurs serait tempo-

rairement augmenté, 26 à 28. Représenté, dans les communes, par 15 membres, 37.

Répartition nouvelle de la représentation après chaque recensement décennal, 51.

Districts électoraux, 40 (4).

La constitution de l'autorité exécutive continue d'être celle

en existence lors de l'Union, jusqu'à modification par la législature, 61, 92 (1). Voir Lieutenant-gouverneur.

Constitutions prorinciales. La constitution de la législature continue d'être celle en

existence lors de l'Union, jusqu'à ce qu'elle soit modifiée,

88, 92 (1). Voir Constitutions provinciales. Frédéricton déclaré le siège du gouvernement, jusqu'à ce

que l'exécutif en ordonne autrement, 68. Les juges de la cour de vérification sont nommés et payés

par l'autorité provinciale, 96, 100.

Tous les juges sont choisis (pour le présent) parmi les

membres du barreau de cette province, 97.

Proportion de la dette, du revenu et des propriétés publi

ques : --- Voir Dette publique. Propriétés publiques. Revenus publics. Travaux publics.

Des droits sur les bois de construction peuvent être impo

sés par la législature provinciale, 124.

Nouvelle

« EelmineJätka »