Nouvelle collection des mémoires pour servir à l'histoire de France: depuis le XIIIe siècle jusqu'à la fin du XVIIIe; précédés de notices pour caractériser chaque auteur des mémoires et son époque; suivi de l'analyse des documents historiques qui s'y rapportent, 10. köide

Front Cover
L'Editeur du commentaire analytique du code civil, 1859
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 480 - VOUS recommande plus fortement est de n'oublier jamais les obligations que vous avez à Dieu. Souvenez-vous que vous lui devez tout ce que vous êtes. Tâchez de conserver la paix avec vos voisins. J'ai trop aimé la guerre; ne m'imitez pas en cela, non plus que dans les trop grandes dépenses que j'ai faites.
Page 488 - Quelque ministre des finances qui vienne en place, je déclare d'avance que je suis son serviteur, son ami, et même un peu son parent. — Voilà de grandes qualités de courtisan; je doute que ce...
Page 22 - Jouir de leurs biens, sans pouvoir être troublés ni empêchés sous prétexte de ladite religion prétendue réformée, à condition de ne point faire d'exercice, ni de s'assembler sous prétexte de prière ou de culte, de quelque nature qu'il soit, sous les peines ci-dessus de corps et de biens.
Page 317 - Ma lettre n'est pas bien conçue, dit-il « (4 juin), après avoir rapporté une négociation im« portante; mais je suis pressé. De plus, je ne suis « pas plus spirituel que cela : mais ce qui est de sûr, « c'est que je fais de mon mieux. » Dès que le maréchal connut les intentions du Roi, et fut délivré de l'inquiétude que lui causoit la légèreté du ministère, il se mit en action avec autant d'ardeur qu'il avoit eu de flegme jusqu'alors.
Page 256 - Quand on a l'État en vue , on travaille pour soi ; le bien de l'un fait la gloire de l'autre : quand le premier est heureux, élevé, et puissant, celui qui en est cause en est glorieux, et par conséquent doit plus goûter que ses sujets, par rapport à lui et à eux, tout ce qu'il ya de plus agréable dans la vie.
Page 97 - ... règle à ceux des Pays-Bas. Enfin je soutiens « de tous côtés les frais de la guerre; les dépenses en « sont immenses, par l'éloignement des lieux où il « faut porter mes armes; et, bien loin d'être aidé par « l'Espagne à défendre ses propres...
Page 312 - ... connaître le meilleur pour le suivre toujours ; je serai donc ravi ,que vous m'en donniez : ainsi je vous ouvre la bouche, comme le Pape aux cardinaux , et vous permets de me dire ce que votre zèle et votre attachement pour moi et mon royaume vous inspireront.
Page 481 - J'espère qu'il le fera bien; j'espère aussi que vous contribuerez tous à l'union, et que si quelqu'un s'en écartait, vous aideriez à le ramener. Je sens que je m'attendris, et que je vous attendris aussi, je vous en demande pardon. Adieu, messieurs, je compte que vous vous souviendrez quelquefois de moi.
Page 486 - ... peut librement abuser. La plus digne action de Louvois donna la première atteinte à sa faveur. Louis xiv lui ayant communiqué, peu de temps après la mort de la Reine...
Page 72 - N'ayez de commerce avec la reine douairière que celui dont vous ne pouvez vous dispenser. Faites en sorte qu'elle quitte Madrid, et qu'elle ne sorte pas d'Espagne. En quelque lieu qu'elle soit, observez sa conduite , et empêchez qu'elle ne se mêle d'aucune affaire.

Bibliographic information