Océanie, ou cinquième partie du monde: Revue géographique et ethnographique de la Malaisie, de la Micronésie, de la Polynésie et de Mélanésie ...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 299 - Les longues feuilles du pandang, ou palmier, servent de couvertureà ces habitations, soutenues par des colonnes d'arbre à pain. Comme un simple toit suffit pour mettre les habitants à l'abri des pluies et des rosées de la nuit, et que le climat de cette île est peut-être un des plus délicieux de la terre, les maisons ordinaires sont ouvertes dans les côtés; quelques-unes cependant, destinées aux opérations secrètes, sont entièrement fermées avec des bambous réunis par des pièces transversales...
Page 377 - De belles églises ont été construites, et tout le peuple s'y rend deux fois par semaine, avec une grande dévotion pour entendre le prédicateur. L'on voit souvent plusieurs individus prendre note des passages les plus intéressants du discours.
Page 328 - L'un était un bâtiment spacieux capable de contenir une grande multitude de spectateurs, et l'autre une simple hutte étroite, soutenue sur une rangée de poteaux, ouverte du côté où l'on jouait la pièce, mais parfaitement fermée d'ailleurs avec des nattes et des roseaux. L'un des coins était natté de toutes parts : c'est là que s'habillaient les acteurs.
Page 372 - Les pirogues simples n'ont qu'un mât au milieu du bâtiment, et un balancier sur un des deux côtés. Avec ces navires, ils font voile bien avant dans la mer, et probablement jusque dans d'autres îles, dont ils rapportent des fruits du plane, des bananes, des ignames, qui semblent y être plus abondants qu'à Taïti. Ils ont encore une autre espèce de pirogues , qui paraissent destinées aux parties de plaisirs et aux fêtes d'appareil. Ce sont de grands bâtiments sans voiles, dont la forme ressemble...
Page 317 - Les hommes, plus simples ou plus libres, s'énoncèrent bientôt clairement : ils nous pressaient de choisir une femme, de la suivre à terre, et leurs gestes non équivoques démontraient la manière dont il fallait faire connaissance avec elle. Je le demande, comment retenir au travail, au milieu d'un spectacle pareil, quatre cents Français, jeunes, marins, et qui depuis six mois n'avaient point vu de femmes...
Page 210 - ... lesquelles ils en placent d'autres, puis de vieilles nattes, ou ce qui se trouve sous la main. Après cette opération, ils comblent entièrement ce trou avec de la terre , du sable , etc. Au moyen du canal qui se trouve auprès...
Page 183 - Ligobtid, sœur d'Êlieulep, se trouvant enceinte au milieu de l'air, descendit sur la terre, où elle mit au monde trois enfants. Elle fut bien étonnée de trouver la terre aride et infertile. A l'instant...
Page 345 - O-tou. Lorsqu'il eut fini , il donna ces plumes à un second prêtre, qui pria de la même manière. Les touffes de plumes furent déposées sur les paquets d'étoffes, et le lieu de la scène changea. « On porta le corps dans la partie la plus visible du moraï; on y porta aussi les plumes, les...
Page 171 - Les daïri , regardés comme les descendants de la divinité, portent le titre de ten-si (fils du ciel). A l'inauguration de chaque daïri , on prend la mesure de sa taille avec une baguette de bambou, qu'on conserve dans le temple, et après sa mort le daïri est révéré comme kami ou esprit. Ces baguettes de bois entourées de branches de verdure et d'instruments de musique , nous rappellent fortement les baguettes de Sitel-Nazuenziap avec les feuilles de séka et les cornes de Triton. Si nous...
Page 323 - Ce sont les différents besoins dans les différents climats qui ont formé les différentes manières de vivre ; et ces différentes manières de vivre ont formé les diverses sortes de lois.

Bibliographic information