Vie du maréchal de Lowendal ...

Front Cover
Librairie Bachelin-Deflorenne, 1867
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 218 - fois, à la reddition des villes, pendant qu'on ré« gloit les points de la capitulation, toute la ville se « remplir de soldats, sans savoir par où ils y étoient « entrés Ils sont comme des fourmis, et trouvent « des endroits inconnus aux autres. Jugez ce que ce « seroit dans des occasions où ils auroient le pillage « pour but, et dans une place mauvaise par elle...
Page 134 - Brancas ; elle ne se mêle des affaires de personne, elle ne trouve pas cela digne d'elle, mais des ministres, de la paix, de la guerre, elle ne cesse de m'en parler : cela me désole. Je lui ai dit plusieurs fois que cela me tuait et savez-vous ce qu'elle m'a répondu? Tant mieux, sire, il faut qu'un roi ressuscite.
Page 379 - Gumberland les craint tous deux Et cherche à s'éloigner d'eux, Voilà la ressemblance. De l'un il fuit la valeur, Et de l'autre il fuit l'odeur ', Voilà la différence.
Page 387 - N'y fut-il pas muet par dignité ! Qu'est-il enfin ? Que son mérite est mince ! Hélas ! J'ai beau lui chercher un talent, Un titre auguste éclaire son néant, Pour son malheur le pauvre homme est un Prince.
Page 385 - C'était le prince de Clermont, abbé de Saint-Germain-des-Prés, qui commandait les principales attaques au siège d'Ypres. On n'avait point vu en France , depuis les 'cardinaux de La Valette et de Sourdis, d'homme qui réunît la profession des armes et celle de l'église. Le prince de Clermont avait eu cette permission du pape Clément XII, qui avait jugé que l'état ecclésiastique devait être subordonné à celui de la guerre dans l'arrière-petit-fils du grand Condé. On insulta le chemin...
Page 200 - ... la procession solennelle qui se fait tous les ans ce jourlà , et à laquelle le parlement, la chambre des comptes, la cour des aides et le corps de ville assistent. L'absence du curé de Saint-Severin , qui...
Page 278 - MONSIEUR, J'ai battu hier M. le prince Charles à plate couture, et si j'avais eu deux heures de plus de jour, il ne se serait rien sauvé, 'parce que je le tenais dans l'encoignure entre le Jaar et la Meuse.
Page 218 - seroit dans des occasions où ils auroient le pillage « pour but, et dans une place mauvaise par elle« même ! » Ce trait vaut mieux dans l'histoire militaire que le journal stérile des tranchées. La modestie du vainqueur, après une si belle expédition., est encore plus remarquable. Il écrivit...
Page 94 - Moscovites ; il avait les vertus et les vices des grands généraux ; habile, entreprenant, heureux; mais fier, superbe, ambitieux et quelquefois trop despotique, et sacrifiant la vie de ses soldats à sa réputation.
Page 377 - L'autre, ébahi d'une question si familière, ne sonna mot. « Monseigneur, recommence le harangueur» nous vous prions de nous dire comment se porte le roi? » Le due n'y sut autre chose que de dire brusquement : « Fort bien. Après? — Messieurs, dit le chanoine aux autres, vous entendez les bonnes nouvelles qu'on nous donne de la santé du roi; allons, pour en rendre grâces à Dieu, chanter un Te Deum où, je crois, M. le gouverneur voudra bien assister.

Bibliographic information