Grammaire des grammaires: ou, Analyse raisonnée des meilleurs tráites sur la langue française ...

Front Cover
A. Cotelle, 1879 - 1380 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 578 - L'homme n'est qu'un roseau le plus faible de la nature, mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'écraser. Une vapeur, une goutte d'eau, suffit pour le tuer. Mais quand l'univers l'écraserait, l'homme serait encore plus noble que ce qui le tue, parce qu'il sait qu'il meurt; et l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien.
Page 562 - Prés, je fais, tu fais, il fait ; nous faisons, vous faites, ils font. Imparf. je faisais, tu faisais, il faisait, etc. Prés, du Subj. que je fasse, que tu fasses, qu'il fasse ; que nous fassions, que vous fassiez, qu'ils fassent. Passé déf.
Page 367 - Il ya du plaisir à rencontrer les yeux de celui à qui l'on vient de donner.
Page 393 - L'on me dit tant de mal de cet homme , et j'y en vois si peu, que je commence à soupçonner qu'il n'ait un mérite importun qui éteigne celui des autres.
Page 383 - Misérable! et je vis? et je soutiens la vue De ce sacré soleil dont je suis descendue? J'ai pour aïeul le père et le maître des Dieux: Le ciel, tout l'univers est plein de mes aïeux. Où me cacher?
Page 571 - Vaincre, to vanquish. vainquant. vaincu, avoir vaincu, ayant vaincu. je vaincs, tu vaincs, il vainc, nous vainquons, vous vainquez, ils vainquent. je vainquais, tu vainquais, il vainquait, nous vainquions, vous vainquiez, ils vainquaient.
Page 546 - Modeste en ma couleur, modeste en mon séjour, Franche d'ambition, je me cache sous l'herbe ; Mais si, sur votre front, je puis me voir un jour, La plus humble des fleurs sera la plus superbe.
Page 288 - Il est dangereux de dire au peuple que les lois ne sont pas justes; car il n'y obéit qu'à cause qu'il les croit justes. C'est pourquoi il lui faut dire en même temps qu'il y faut obéir parce qu'elles sont lois, comme il faut obéir aux supérieurs , non parce qu'ils sont justes, mais parce qu'ils sont supérieurs.
Page 226 - Tu reverras enfin bientôt ton père reprendre l'autorité dans Ithaque. Tu es né pour régner après lui : mais, hélas! ô mon fils, que la royauté est trompeuse ! Quand on la regarde de loin , on ne voit que grandeur, éclat et délices; mais de près, tout est épineux.
Page 567 - Je résous, tu résous, il résout ; nous résolvons, vous résolvez, ils résolvent. — Je résolvais ; nous résolvions.

Bibliographic information